Jardinons avec les enfants

Bonjour à tous,

Quand on est parents, jardiner semble l’activité rêvée pour éveiller nos enfants à la nature, pour les faire grandir, les mettre dehors plutôt que devant les écrans. Et c’est vrai que les enfants sont particulièrement intéressés à la nature, ils peuvent restés ébahis devant des fourmis, s’émerveiller devant la plus banale des fleurs. Alors, comment surfer sur ce goût naturel qu’ont les enfants pour le jardinage ? Comment s’offrir des moments sympas dans le jardin avec nos bout de choux ? Je vous livre mon expérience de Maman Jardinière dans cet article et vous conseille quelques livres et ressources pour jardiner avec vos enfants dans la bonne humeur.

On va faire en sorte que la séance de jardinage avec les enfants ne vire pas au drame avec terre dans les yeux et les cheveux, vêtements trempés, pleurs et cris…vous me suivez, les parents ???…

Les éditions Terre Vivante ont eu la gentillesse de m’envoyer un exemplaire de « les enfants vous venez jardiner ! ».  Maman de deux Pimprenelle et Pistache (8 et 4 ans), qui m’accompagnent régulièrement au jardin et je saute sur cette occasion pour partager mon expérience sur le sujet et aussi pour ouvrir une nouvelle catégorie du blog : « Au jardin les enfants » !

Les enfants peuvent jardiner dès l’âge de 3-4 ans, ils peuvent vous accompagner au jardin, porter des outils dans une petite brouette, vous regarder faire. Dès cet âge, ils ont l’envie de bien faire et de se rendre utile pour se sentir grands. J’ai remarqué à quel point mes enfants adorent transvaser de la terre ou du terreau, gratter la terre et arroser.

Je dirais que c’est un peu la meilleure façon d’apprendre à jardiner. Je n’ai pas vraiment appris à jardiner autrement qu’en regardant mes parents faire. Et encore aujourd’hui, quand je jardine, je reproduis les gestes que j’ai observé étant enfant.

L’arrosage, ça a toujours du succès auprès des enfants

L’équipement du parfait jardinier en herbe

Privilégiez toujours les « vrais » outils, durables, du moment qu’ils sont à la taille des enfants. Oubliez les gadgets en plastique.

  • une brouette à leur taille,
  • un arrosoir à sa taille (un arrosoir de 3 litres, à remplir très peu, ça devient vite lourd pour un petit)
  • un plantoir,
  • un grattoir,
  • des gants (pour éviter que la séance ne se termine par une Pimprenelle en pleurs « j’ai un boboooooOOOooOOOo !!!!!  » ou par un Pistache, fourrant dans sa bouche son pouce plein de terre, dans un réflex malheureux provoqué par la fatigue).

Bien évidemment, on jardiniera bio avec ses enfants. Pas question de leur faire profiter de pesticides et autres engrais chimiques. Je vous conseille d’ailleurs d’éviter l’application d’engrais, même organique en leur présence.

Que faire avec eux ? mes meilleures expériences de jardin avec mes enfants.

Les enfants ont des capacités de planification limitées et se fatiguent très vite. Ceci étant posé : prévoyez simple et petit. Un petit carré potager, un pot de fleur comme terrain de leur expérimentations jardinières et ils seront comblés.

un carré potager avec aromatiques (persil), fleurs (zinias et oeillet d’inde), laitue et tomate cerise, c’est le jardin de rêve pour un enfant !

Je vous livre ici mes meilleures expériences, sachant que chacune pourrait faire l’objet d’un petit article, si vous voulez des détails.

  • un petit potager : je leur ai fait un petit potager en carré, rien que pour eux, un carré potager à 9 emplacements, à proximité de la terrasse, on met 9 types de légumes et de fleurs, c’est varié et adapté à leur taille. On vient y picorer des tomates cerises et des herbes aromatiques.
  • semer des graines : les grosses graines, type capucine, tournesol, ipomées sont idéales même pour les tous petits (3 ans). A la jardinerie, faites-leur choisir un sachet de fleurs à semer.
  • arroser le jardin des grands : Les soirs d’été, séance d’arrosage en famille, prévoir suffisamment d’arrosoirs pour éviter les disputes et les pleurs (bataille d’eau en option les soirs de canicule).
  • faire des potées de fleurs : ça nourrit leur intérêt pour transvaser de la terre, ça les responsabilise, ils se sentent responsables de leur pot de fleurs. Les aromatiques également sont bien pour eux : la menthe est pratiquement increvable.
  • Toutes ces activités peuvent être complétées par des activités manuelles : peindre ou faire de la mosaïque sur des pots en terre cuite, peindre une pancarte pour signaler leur jardin, land art.
  • Pour les plus grands : construction d’hôtels à insectes, nichoirs (j’ai pas encore testé).

Quand jardiner avec les enfants ?

Comme je l’ai dit, laissez-les vous accompagner au jardin. Parlez-leur de ce que vous voyez, de ce que vous faites, attirez leur attention sur l’état des plantes cultivées ou spontanées, sur les insectes que vous rencontrez. Faites leur sentir les odeurs des plantes. Cela affinera leurs sens de l’observation. Dans l’autre sens, leur questions seront l’occasion de mettre vos connaissances à l’épreuve et vous donnerons une motivation supplémentaire pour vous documenter.

Pour des activités plus dirigées, comme des semis, des pots de fleurs, préparez tout le matériel avant de les faire participer. Un peu comme pour faire une recette de cuisine, sauf qu’un jardin, c’est plus grand qu’une cuisine : le temps et l’énergie pour faire des allers-retours à la cabane du jardin, peuvent suffire à faire perdre patience au plus petits comme aux plus grands.

Découpez les séances en plusieurs activités, car ils se fatiguent vite. Par exemple, aujourd’hui on rempli le carré potager de terre et demain on plante. Aujourd’hui on achète les graines et on choisi les pots, demain on les sème. Aujourd’hui on construit le nichoir, demain on le place.

Où placer le jardin des enfants ?

Je vous conseille de leur dédier des emplacements bien à eux, ça évitera ainsi les crises de nerfs quand ils viendront marcher sur vos plate-bandes tirées au cordeau ou gratter le semis de carottes que vous bichonnez depuis des semaines. Gardez à l’esprit qu’ils ne sont pas autonomes et qu’il faudra les inviter à surveiller et soigner leur cultures, voire à prendre le relais (d’où l’autre intérêt de voir petit).

Placez leur cultures près des lieux de vie et de passage : terrasse, balcon, porte d’entrée, bord de fenêtre de leur chambre. De cette façon, les enfants auront leur culture sous les yeux, elles feront partie de leur quotidien. Cette année, nous avons fait des pots de fleurs pour décorer la porte d’entrée. Comme on y passe plusieurs fois par jour, ils ont vite appris à détecter quand les fleurs avaient soif et j’ai placé leurs arrosoirs à proximité pour les arroser.

Pour aller plus loin :

le livre aux éditions Terre Vivante « Les enfants ! vous venez jardiner ? »

Mon tableau Pinterest où je regroupe mes idées de bricolage récup’ , de jardinage et de nature avec les enfants: les enfants au jardin

N’hésitez pas à me mettre en commentaire vos expériences à vous, parents, animateurs jardin en école ou crèche.

Enregistrer

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *