Bien préparer un sol lourd et argileux : la grelinette

Travailler un sol lourd et argileux est compliqué (et fatiguant). Je vous montre dans cette article comment je prépare mon sol lourd et argileux (presque) sans effort grâce à la grelinette ! J’espère que cet outil permettra l’amélioration progressive du sol de mon potager.

bien utiliser la grelinette en sol argileux au potager

 

Comment travailler un sol lourd et argileux avec une grelinette (ou biofourche) ? – exemple en vidéo

L’automne est le moment propice au travail du sol et à la préparation du sol au potager. Cette année, j’ai fait l’acquisition d’une grelinette. Je vous livre mon expérience sur sol argileux ainsi que mon avis sur cet outil qui est devenu indispensable dans ma cabane et quelques mois d’utilisation.

Mon but n’est pas de vous faire un article complet sur la pédologie ou la biologie du sol ou quoi que ce soit. Mais de vous livrer dans les grandes lignes l’intérêt de la biofourche quand on jardine bio, puis je vous montre avec une petite vidéo tournée dans mon jardin, comment on se sert de l’engin.

La grelinette ou la biofourche ? qu’est-ce que c’est ?

Une biofourche ou grelinette est une bêche à dents, plus ou moins large, avec deux manches et qui est utilisée pour travailler la terre du potager ou des plates-bandes, en remplacement de la bêche plate ou à dents.

C’est un outil assez imposant. Je me souviens du jour où j’ai acheté ma grelinette à la jardinerie, un homme à la caisse me prenait presque en pitié. Mais qu’est-ce que j’allais faire avec un machin aussi gros et lourd !

Un haussement d’épaule plus tard, je faisais fi de ce moment de machisme ordinaire. Même si c’est un peu encombrant et qu’il faudra lui prévoir sa petite place dans la cabane à outil, c’est très maniable. C’est un outil tout à fait appréciable et je dirait même indispensable pour une femme qui jardine (et tout ceux qui ont moins de force physique, des problèmes de dos, etc).

J’ai jeté mon dévolu sur une biofourche Leborgne. J’ai été un peu déçue car l’un des manches s’est cassé à la première utilisation. On a dû le couper et le réparer. Maintenant l’un des manches est plus court, mais ça ne gêne pas.

Pourquoi utiliser la grelinette en sol argileux ?

Jusqu’à présent, c’est Chéri Jardinier qui s’occupait de bêcher notre jardin potager, selon la technique classique de « bêcher / retourner ». Non seulement la terre du jardin est très argileuse, donc très lourde, mais les racines des arbres voisins s’y invitent régulièrement ce qui complique considérablement le travail du sol.

motte d'un sol argileux
Les mottes typiques d’un sol argileux

Intérêt #1 : ménager son dos !

Un tour de reins plus tard, il a déclaré qu’il ne ferait plus ce travail de forçat. Je me suis dit qu’il était temps d’expérimenter de nouvelles techniques. C’est ainsi que je me suis acheté (enfin) une grelinette, pour 55€ environ.

L’utilisation de la grelinette demande nettement moins de force puisqu’il ne sera jamais question de soulever l’outil chargé de terre. On ne porte pas non plus l’outil à vide puisqu’on le fait simplement « trainer » par terre. Puis on utilise le poids de son corps pour faire le travail.

Pour ma part, je me sens plus autonome au jardin. Puisque je peux aussi préparer mon sol avec la grelinette, sans attendre que Chéri Jardinier le fasse.

Intérêt #2 : faciliter le désherbage du chiendent et du liseron

Avec une grelinette, le sol est aéré et donc, vous pourrez extirper de grandes longueurs de rhizomes de chiendent ou de racines de liseron. Il faut savoir que deux ou trois centimètres de rhizomes de chiendent redonnent des plants vigoureux. En retournant la terre avec la technique classique de la bêche, on a tendance à fractionner les rhizomes et donc à propager les mauvaises herbes.

Je n’utilise pas la grelinette depuis suffisamment longtemps pour témoigner d’un effet sur les repousses de mauvaises herbes, mais je compte bien y être attentive.

desherbage des chiendents
Rhizomes de chiendent extirpés après le passage de la grelinette

Intérêt #3 : aérer les planches entre deux cultures

Avec la bêche, on faisait un travail du sol une fois par an, suivi d’un semis d’engrais verts. La grelinette que nous avons choisi (qui semble être l’une des plus grosses que l’on puisse trouver…) fait à peu près la largeur d’une planche de culture.

Il est donc très facile de refaire, pour une seule planche, un petit travail rapide et facile avant de remettre une nouvelle culture. Ceci est avantageux en sol lourd qui a tendance à se tasser et à s’asphyxier au fil de la saison.

Intérêt #4 : Respecter la vie du sol

1/ Aérer la terre : Le travail du sol plus fréquent permet d’apporter de l’oxygène dans la terre pour relancer les processus biologiques du sol.

2/ Conserver le profil naturel du sol : Il faut comprendre que la terre contient une vie microscopique foisonnante qui participe à la fertilité du sol. Les micro-organismes qui sont en surface ne sont pas les mêmes que ceux situés à quelques dizaines de centimètres. On comprends aisément que ceux qui sont en surface ont besoin de plus d’oxygène que ceux qui sont plus au fond.

En retournant la terre on fait un grand chamboule-tout avec les vers de terre, bactéries, collemboles, et autres champignons qui mettront un petit moment à retrouver leur place naturelle. Et donc, pendant ce temps-là ils font moins bien leur boulot de jardinier du sol.

Pourquoi utiliser la grelinette pour jardiner bio ?

Je rappelle qu’en potager bio, on ne nourrit pas les plantes, on nourrit le sol. La fertilité du sol est fondamentale en potager bio.

Utiliser la grelinette, couplée à une fertilisation adéquate et l’utilisation d’engrais verts, permet l’aggradation des sols. C’est-à-dire l’amélioration se la fertilité en favorisant les processus biologiques du sol.

sol argileux sous le paillage
le paillage, les engrais verts et la grelinette permette l’amélioration progressive des sols argileux

Et puis favoriser la biodiversité, ça commence tout en bas de la chaîne alimentaire, c’est-à-dire, avec les micro-organismes, les insectes minuscules qui vivent dans le sol.


Avant de passer à la vidéo, je te propose mes astuces sur le jardin bio directement dans ta boite mail, c’est par ici :


Prise en main de la grelinette – vidéo

Quand et comment travailler son sol ?

  • On travaille le sol quand il est ni trop sec, ni trop humide. On dit qu’il est réssuyé : la terre ne doit plus coller aux outils. L’idéal est d’attendre un ou deux jours après une bonne pluie, mais l’idéal ne tombant pas toujours le samedi ou le dimanche…le jour où j’ai fait la vidéo et les photos, il est un poil trop sec.
  • On travaille le sol argileux en automne en octobre-novembre, pour laisser l’action du gel / dégel briser les mottes, au fil de l’hiver. C’est une pratique courante si on laisse le sol à nu, mais qui n’est pas idéale pour l’aggradation des sols du potager.
  • Pour ma part, je teste les couverts végétaux depuis deux hivers et je suis bien contente de la vesce de Cerdagne mélangée à la moutarde. Je les sème tout de suite après le travail du sol. Le trèfle incarnat germe vite et fort ce qui peut être un atout en fin de saison. Je vous en dirais des nouvelles…

Utiliser sa grelinette en vidéo :

  1. Après avoir retiré les anciennes cultures et le paillage,
  2. On plante les dents,
  3. On soulève la grelinette avec le poids du corps,
  4. On peut faire des mouvements pour briser les mottes de terre,
  5. On procède en reculant ce qui évite de tasser la terre en la travaillant,
  6. On passe le croc pour finir,
  7. C’est prêt à être semé avec un engrais vert !
  8. Le legging est optionnel …

Cet article touche à sa fin et je vous remercie de m’avoir lue jusque là. Je vous souhaite de trouver la grelinette de vos rêves pour améliorer le sol de votre potager. Vous pourrez également creuser un peu plus le sujet de la grelinette avec un autre témoignage et d’autres vidéos sur le site Potager Durable.

 

÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷

A l’autre bout du web, il y a vous dans votre jardin ! Chaque mois (ou presque), j’écris sur le jardin bio et une vie plus proche de la nature. Inscrivez-vous ici pour recevoir mes confidences et points de vue sur le potager bio et une vie plus écolo :

A très bientôt !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *