Botanical : la jungle urbaine du photographe Samuel Zeller

Plantes, photos et piano : je délaisse les outils de jardin pour vous parler de « Botanical » du photographe suisse Samuel Zeller. Actuellement exposé à Genève à l’occasion de la sortie de son livre. Samuel Zeller a sillonné l’Europe pour photographier les serres de jardins botaniques. Il nous livre des images douces et mystérieuses d’un monde végétal englouti dans son écrin de verre. Un article à lire en écoutant du Debussy … et en se rappelant du travail d’un autre photographe lyonnais aux serres du Parc de la Tête d’Or.

La jungle urbaine du photographe Samuel Zeller

J’ai à coeur de vous livrer, avec mes moyens, un blog aussi agréable à lire que beau à regarder c’est pourquoi je cherche régulièrement sur Unsplash.com (une banque de photos gratuites) pour compléter mon fond et illustrer mes articles avec des images de qualité. Et oui, j’ai beau avoir des Ko de photos sur mon disque dur, j’aime bien aussi voir ce qui se fait ailleurs.

Sur Unsplash, je trouve toujours des images de qualité. C’est là, en cherchant des photos de serre, que j’ai découvert les photos de Samuel Zeller. Ce photographe semble avoir développé un goût pour les sujets montrant les végétaux en ville. Bien que ce ne soit pas son seul sujet de prédilection, mais on retrouve souvent des jeux de transparence et de lumière avec des vitrages.

Intriguée, j’ai poursuivi sur son site internet. J’ai découvert sa série sur la danse qui m’a beaucoup plu en tant que passionnée de danse, mais ce n’est pas l’objet ici et j’ai découvert sa série Botanical.

Botanical est une série de photographies prises dans les serres des jardins botaniques de différentes villes d’Europe. Elles m’ont tellement enthousiasmées que j’ai eu envie de vous en parler sur le blog !

Botanical : images d’un monde englouti

Ces photos de Botanical m’évoquent un monde végétal englouti. En les regardant j’ai le prélude pour piano de Debussy « La Cathédrale Engloutie » qui me vient immédiatement aux oreilles.

Ces vieilles serres de style victorien ont fleuri un peu partout dans les jardins botaniques d’Europe fin XIXe et début du XXe siècle (époque du compositeur Debussy) dans le but de présenter au public les flores exotiques venues des quatre coins du monde.

Attention, pour cet article, j’ai utilisé les photos disponibles depuis Unsplash et non les photos de la série en question.

Des clichés doux et envoûtants

Les photos de Botanical forment de véritables tableaux végétaux aux couleurs douces et aux formes envoutantes. Avec leurs plans rapprochés, elles dégagent un certain mystère, à la limite de l’impressionnisme. Les sujets sont floutées par les verrières et la condensation sur les vitres. On ne sait pas vraiment ce qui se cache derrière, on ne peut pas non plus deviner l’ampleur de la serre ou des plantations aux allures parfois fantomatiques.

J’ai même trouvé certains clichés un peu inquiétants : les plantes alanguies sur les vitres, donnent l’impression de vouloir s’échapper irrémédiablement de leur prison de verre.

Une véritable jungle urbaine tapie dans toute ville d’Europe et révélée par l’oeil poétique de ce photographe suisse.

Bref, je vous laisse découvrir tout ça sur le site internet de l’auteur et sur le site de son éditeur Hoxton Mini Press.

le livre Botanical de Samuel Zeller
La couverture du livre Botanical

Enfin, les photos de Samuel Zeller sont exposées ce week-end du 11 au 16 mai 2018 en sa présence à la Librairie de l’île à Genève. Je vous partage l’évènement sur Facebook. C’est l’occasion d’acquérir son très beau livre et de rencontrer le photographe.

Pour terminer, ce travail n’est pas sans me rappeler celui de Cédric Basset, botaniste, photographe, auteur et pépiniériste, qu’il a réalisé en 2009 (ouh là là ça remonte…) aux serres du Parc de la Tête d’Or Lyon fermées au public pour vétusté mais qui enfermaient encore toutes les collections végétales.  Merci à Cédric pour la photo extraite de cette série que je vous laisse découvrir dans son intégralité ici.

Bonne découverte !

La jungle urbaine, c’est aussi dans les jardin et les parcs de sa ville.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *