L’association courge haricot et maïs au potager et ses variantes

Vous cherchez des idées pour votre potager pour le printemps ? Découvrez comment optimiser son potager grâce à une culture associée traditionnelle : la culture Milpa (des Trois Soeurs) qui regroupe le maïs, le haricot grimpant et la courge (ainsi que quelques variantes pour aller plus loin)

Optimiser son potager avec l’association Milpa (Trois soeurs)

Cette année, au potager, j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes pour dépasser certaines difficultés liées à un sol très argileux et assez pauvre. J’ai eu envie aussi de me faciliter la vie en pratiquant des associations des cultures. Et confinement oblige, j’ai pu consacrer un peu plus de temps à mon potager.

Dans cet article-bilan, je te parle l’association de culture traditionnelle Milpa, que je teste pour la première fois au potager !

Associer des Courges, Haricots et Maïs (et variantes)

La culture associée des courges, maïs et haricots grimpants, dite des « Trois Soeurs » ou « Milpa » est une technique utilisée traditionnellement en Amérique du Sud. Elle est composée de Courges, Haricots Grimpants et de Maïs.

Pourquoi tester ces cultures associées ?

Si tu suis ce blog, tu sais que j’adore tester de nouvelles choses dans mon potager – et vous les raconter dans le blog. D’abord, l’idée de tester une technique ancestrale m’a beaucoup plu. Ensuite, les enfants avaient beaucoup aimé le maïs doux la saison précédente, alors j’ai décidé d’en mettre à nouveau. Enfin, cette association de légumes a séduit mon côté jardinière paresseuse :

  • elle permet d’optimiser l’espace, en regroupant les cultures, on gagne du temps en entretien (arrosage)
  • et aussi d’éviter de placer des tuteurs aux haricots.

J’ai testé cette association à trois endroits de mon potager :

  • Dans le potager à terrain argileux et assez peu fertile,
  • Dans le potager à terrain plus fertile,
  • Dans un carré potager pour terminer les plants en surnombre.
Optimiser son potager avec les trois soeurs MILPA. Variante avec courgette.
La planche avec les courgettes en association. Ici, les conditions de cultures sont difficles, mais je garde espoir.
Optimiser son potager avec l'association milpa, courge, maïs, haricots grimpants
La plus belle planche au mois de juillet, on commence à récolter des haricots;
Optimiser son potager avec la culture associée des trois soeurs.
Le carré potager en association MILPA avec des courges Jack Be Little

Variante de la Milpa avec plantes mellifères

En préparant cet article, j’ai vu qu’il existait une variante avec une quatrième plante : une mellifère pour attirer les pollinisateurs. Ce qui est très astucieux pour améliorer la pollinisation des courges et des haricots.

Intuitivement j’ai utilisé cette technique, puisque je cultive (avec plus ou moins de réussite) des fleurs entre mes courgettes. Cette année, j’ai opté pour le lin bleu.

Je pense qu’il est toujours très intéressant (en plus d’être joli) de mettre des plantes mellifères au potager. Ici, on choisira des plantes assez hautes, qui peuvent dépasser le feuillage des cucurbitacées. Mais pas trop hautes, pour que les insectes restent au niveaux des fleurs de courges. J’ai mis du lin (mais pas assez). Des cosmos nains peuvent faire l’affaire, des zinnias, des oeillets d’indes ou des tournesols nains.

Variante des Trois Soeurs avec des courgettes, potimarron, et melon

J’ai adopté une autre variante en utilisant des courgettes à la place des courges sur l’une des planches. La rangée de maïs/haricot se trouve entre une rangée de courgette et une rangée de courges ‘Jack be Little’.

Enfin, sur un petit bout d’une planche, j’ai planté deux melons. J’ai un peu des doutes sur l’efficacité du melon car son feuillage, dans mes conditions de culture, n’est pas aussi luxuriant que celui des courges.

Je pense que n’importe quelle cucurbitacée avec un feuillage suffisamment abondant trouve sa place dans cette association.

Et même des laitues…

Pour finir, j’ai même eu un peu de place entre les courgettes et les maïs pour intercaler quelques laitues ‘Grenobloise’ qui ont bien profité de cette exposition fraîche, et de l’azote distribuée pour les maïs !

optimiser son potager en associant les cultures : haricots, courges et maïs. La milpa et ses variantes

Calendrier de culture pour l’association des « Trois Soeurs »

J’ai semé le maïs (‘Golden Bantham) en rang au milieu du mois de mai et lorsque qu’il a atteint 15 cm de haut (soit environ 10-15 jours plus tard), j’ai semé les haricots grimpants (variété ‘Montegusto’). C’est franchement une façon de se faciliter la vie au jardin car je n’ai pas eu besoin de mettre des tuteurs. Et ça, ça a vraiment plu à mon côté jardinière paresseuse.

En pendant ce temps-là, j’ai semé des courges ‘Jack be Little’ et des Potimarrons dans des godets. Je les ai semé un peu tard et ils n’avais pas encore déployé le tapis frais qu’ils sont sensé faire au pied des maïs en juillet. En effet, les courges doivent être semées en même temps que les haricots. Et moi, je les ai semé après. L’année prochaine, je démarrerais mes godets de courges 5 jours après avoir semé le maïs.

Par contre, les courgettes étaient déjà présentes quand j’ai fait ce rang de maïs.

J’ai fait une rangée de haricots + maïs et une rangée de courge. Mais on peut aussi semer les courges en direct, en mélange avec les haricots. Pour ma part, je préfère semer les courges et courgettes en godets pour les soustraire à l’appétit vorace des limaces.

Optimiser son potager avec les cultures associées Milpa, haricot, maïs, courges.
La même planche en juillet

Peut-être que j’aurais pu mettre les courges plus près des maïs…

Une bonne manière d’optimiser son potager

Un entretien facilité

Comme je l’ai dit plus haut, tu gagnes du temps en évitant la pose des tuteurs pour les haricots et tu gagnes du temps et économises sur l’arrosage et la fertilisation, en cultivant ces deux gourmands (maïs et courges) ensemble. Un vrai plus, si comme moi, tu es adepte du potager du paresseux.

J’ai trouvé aussi que l’entretien était vraiment facilité, car une fois que les courges sont bien developpées, il devient quasiment impossible de faire un entretien classique par binage. Dans mon cas, je pratique ce binage pour « casser la croûte » qui se forme après les arrosages. Donc, avec un bon paillage, je n’ai plus besoin de faire des binages. Hop !une opération d’entretien en moins 🙂

Inconvénients de la méthode Milpa

C’est quand même un peu galère de récolter les haricots au milieu des maïs. Il faut zig-zaguer entre les courges et ils sont cachés par les feuilles des maïs. C’est pour ça que je vous recommande une variété rouge ou jaune pour mieux les voir.

Optimiser son potager, en faisant grimper des haricots sur des maïs

L’association Milpa ne résoudra pas non plus tous tes problèmes au potager. Il faudra tout de même fertiliser et arroser, en respectant les besoins de ton potager. Les maïs et les courges ont en effets de forts besoins en eau et en azote. Sur les deux planches, j’ai donc mis de l’engrais 100% azote (des granulés à base de farine de plume) quand les maïs ont fait 10 cm de hauteur et 50 cm de hauteur.

Besoins des maïs

des plantes gourmandes en azote

Les maïs aime particulièrement l’eau et apprécient un sol toujours frais. Si les courges forment un joli couvert à leur pied, il faudra tout de même les arroser. Pour me faciliter la vie, j’ai placé un tuyau micro-poreux le long de la rangée.

Enfin, les maïs ont besoin d’azote pour pousser : tu as vu tout le feuillage qu’ils produisent ? L’azote apporté par les haricots ne sera pas non plus suffisant pour se passer de fertilisation. Sauf si ton sol est une vraie bombe !

Besoins des courges et des courgettes

Du compost et encore du compost

Tu as sans doute déjà lu que les courges sont de grosses gourmandes. Elles aiment particulièrement le compost. Chaque pied de courgette et de courge a été planté dans deux bonnes pelletées de compost demi-mûr. C’est-à-dire du compost dans lequel on voit encore des débris végétaux à moitié décomposé. J’ai placé ce compost en surface, 2 semaines avant la plantation, puis j’ai bien paillé. Cela permet au compost de s’intégrer au sol avant les plantations.

Est-ce que tu as déjà soupesé un seau de compost ? C’est hyper lourd car gorgé d’eau. C’est donc parfait pour ma terre qui a tendance à se refermer quand il fait chaud et sec.

Tous ce témoignage sur l’association des Trois Soeurs est bien entendu adapté à mes conditions. A toi de les adapter en fonction de celles de ton jardin.

♥♥♥♥

Tu as arrivé au bout de cet article sur l’association Milpa ! BRAVO ! J’espère qu’il t’aura éclairé sur cette technique d’association de légumes et donné des idées de variantes. Merci aussi de le partager sur tes réseaux pour le faire découvrir à tes amis jardiniers ! A bientôt ! 🙂

Epingle cet article sur Pinterest pour le retrouver plus tard 🙂

Share Button

Pour en finir avec la cloque du pêcher – solutions bio

Vous avez un pêcher et il est couvert de boursouflures rouges, les branches se dessèchent. Il est prêt à crever et vous, vous êtes prêt à sortir la tronçonneuse. Stop ! Découvrons comment se débarrasser de la cloque du pêcher avec des purins et décoctions de plantes et autres traitements bio. Parce qu’on aimerait bien manger des pêches bio quand même !


je veux bichonner mon pêcher

Share Button

Choisir et acheter son matériel pour le jardin bio : avis sur monjardinbio.com

On n’a pas tous la chance d’avoir une jardinerie près de chez soi qui propose des articles bio. Equipez-vous éthique et bio pour votre jardin grâce à cette jardinerie en ligne !


je veux Equiper mon jardin local et bio

Share Button

Entretien avec Olivier – Le potager d’Olivier, Jardinier Youtubeur et auteur

Bienfaits du potager, permaculture et conseils aux débutants : j’ai eu la chance de rencontrer Olivier auteur de la chaine Youtube Le Potager d’Olivier. Très belle découverte pour moi qui ne regarde « presque » jamais Youtube.

boutique coton bio et accessoire bourdon-et-cie.com

Continuer la lecture de « Entretien avec Olivier – Le potager d’Olivier, Jardinier Youtubeur et auteur »

Share Button

Bien préparer un sol lourd et argileux : la grelinette

Travailler un sol lourd et argileux est compliqué (et fatiguant). Je vous montre dans cette article comment je prépare mon sol lourd et argileux (presque) sans effort grâce à la grelinette ! J’espère que cet outil permettra l’amélioration progressive du sol de mon potager.

Comment travailler un sol lourd et argileux avec une grelinette (ou biofourche) ? – exemple en vidéo

Continuer la lecture de « Bien préparer un sol lourd et argileux : la grelinette »

Share Button

Savoir reconnaître un melon mûr à point

Ouvrez grand vos sens pour cueillir vos melons au bon moment !

Continuer la lecture de « Savoir reconnaître un melon mûr à point »

Share Button

Quelles cultures pour le potager cette année ?

Tomates, aubergines, petits pois, laitues, carottes et même melon, utilisation du compost et de la grelinette : bilan des cultures et des nouveautés au potager cette année.

Continuer la lecture de « Quelles cultures pour le potager cette année ? »

Share Button

Paillage au jardin – comment jardiner après la loi Zéro-phyto

Loi zéro-phyto, comment faire face aux mauvaises herbes. Pas de panique ! J’accueille une de mes lectrices, Amandine, pro du jardinage pour vous parler de la meilleure alternative bio aux herbicides chimiques et de comment survivre à Zéro-Phyto tout en continuant à avoir un beau jardin. En prime, une petite recette de désherbant naturel pour les cas les plus désespérés !

Continuer la lecture de « Paillage au jardin – comment jardiner après la loi Zéro-phyto »

Share Button

Potager d’hiver et semis tardifs

J’ai osé faire des semis en Novembre ! Roquette, laitue, cerfeuil.. je vous emmène jardiner avec moi pour ces dernières actions d’automne au potager et dans la serre.

Continuer la lecture de « Potager d’hiver et semis tardifs »

Share Button

« Mon jardin du moindre effort » aux éditions Terre Vivante : mon avis

Dernier envoi de Terre Vivante : je vous livre mon avis sur « Mon jardin du moindre effort ». Je vous invite à ralentir au jardin pour mieux en profiter.

Continuer la lecture de « « Mon jardin du moindre effort » aux éditions Terre Vivante : mon avis »

Share Button