Comment planter des laitues mini-mottes

Explications en vidéo : planter des laitues en mini-mottes.

Article planter des laitues en mini-motte

Le mois d’aout est un nouveau départ pour le potager : en ce moment on met en place les cultures d’hiver. Dans cet article je vous montre en photos et vidéo comment je plante des laitues en mini-mottes dans mon potager. J’aime particulièrement la laitue car les résultats sont toujours au rendez-vous et que c’est un légume facile à mettre dans l’assiette.

Ma méthode pour planter des laitues en mini-mottes

Potager en planches ne signifie pas qu’il y a des planches en bois dans le potager (comme on peut voir sur la photo), mais plutôt qu’il y a des rangs de légumes, appelés planches, par opposition au potager en carré. J’ai également un potager en carré pour les enfants et où je m’essaie à cette méthode.

Il y a pléthore de variétés de laitues donc, techniquement, il est possible de cultiver et de récolter des laitues toute l’année. Voici mon « plan laitues » pour récolter et manger de délicieuses salades bio tout l’automne :

  • je commence par une première série en plants,
  • en même temps, je fais un semis en caissette que je mettrai en place un peu plus tard (mi-septembre),
  • à côté de ça, on va mettre aussi un peu de roquette et de mâche,
  • pourquoi un semis en caissette et pas un semis direct ? C’est que, à cette période, les limaces ont tendance à être particulièrement actives et n’auront fait qu’une bouchée de mes bébé-salades. Et il n’y a rien de plus décourageant et énervant que de se faire bouffer les semis par les limaces. En caissette, elles sont ainsi protégées, mais il faut penser à les arroser (c’est une autre histoire…)

jeunes plants de laitue semis

C’est quoi des mini-mottes ?

Et oui, c’est quoi des mini-mottes me demande ma petite Pimprenelle ?

Laitues en mini-mottes, prête à être plantées
Laitues en mini-mottes sorties de leur barquette
Laitues à racines nues
Laitues à racines nues issues d’un semis maison, prêtes à être repiquées.

Les légumes en mini-mottes sont des petits plants vendus en barquette, chaque plant se trouvant dans une sorte de cube de terreau compacté. Et je trouve ça très pratique :

  1. ça nous évite de passer par la case semis,
  2. tous les plants sont de la même taille,
  3. ce cube de terreau est très facile à manipuler lors du repiquage (contrairement aux laitues que l’on sème soi-même) vous le verrez dans la vidéo,
  4. les racines sont bien développées, au chaud, prêtes à conquérir la terre de votre jardin.

A noter, que l’on peut faire soi-même ses mini-mottes, avec un peu de matériel que l’on trouve chez la Ferme de Sainte Marthe par exemple. Je n’ai jamais essayé.

Quelles variétés de laitues pour une culture d’automne et d’hiver ?

J’ai une nette préférence pour les laitues à grosses feuilles bien grasses et les laitues brunes (que je suppose être plus riches en vitamines, mais ça, c’est moi qui le dit) et puis c’est plus coloré dans l’assiette.

Cette année, j’ai pris des plants de laitue blonde ‘Maxina’ et pour compléter, j’ai pris une feuille de chêne brune. Pour le semis en caissette, j’ai choisi la variété ‘Merveille d’hiver’. Tout est dans le nom. J’adore les noms des légumes, c’est toujours prometteur. Mes autres variété préférées sont la batavia ‘Grenobloise’ qui est une vraie championne et la petite laitue ‘Rougette de Montpellier’.

Habituellement, vous trouverez chez votre horticulteur ou votre jardinerie préférée des variétés de laitues adaptées à la saison en cours.

Je ne trouve pas de plants bio, c’est grave ?

Bien sûr qu’il est préférable de mettre des plants bio pour cultiver bio. Mais on n’a pas tous un horticulteur bio à côté de chez soi. Alors du moment que chez vous la suite de la culture est bio, je pense que c’est OK. Pour ma part, ce sera du non bio pour commencer. De même que je n’achète pas toujours des graines bio (un mythe vient de tomber…)

Quoi d’autre pour accompagner nos laitues dans les champs comme dans l’assiette ?

Pour se faire des salades fraiches, goûteuses et vitaminées cet automne, j’ai également profité d’une série de jours moins chauds pour semer de la roquette, qui un véritable délice à mon goût. Je l’ai mélangée avec du cerfeuil dans l’espoir de repousser les altises. J’ai également de la coriandre qui s’est ressemée au milieu des radis ronds écarlates ‘Géants de Wurzbourg’. Là, je laisse faire la nature, car cette coriandre fera partie de mes cultures d’hiver.

Comme je vous l’expliquais dans l’article sur la permaculture , je suis de plus en plus tentée de mélanger les légumes et de planter plus dense pour augmenter la quantité de légumes qui poussent dans mon potager. Un  légume est également souvent cité pour accompagner les laitues : le chou. A tester. La mâche est également la salade incontournable de l’automne/hiver, je vais la semer début septembre.

La préparation du terrain

Passons aux choses sérieuses. Les laitues font suite à la culture des pommes de terre, l’avantage des pommes de terre, c’est que le terrain est bien net après. Un rapide binage est suffisant, ça tombe bien car je ne suis pas une acharnée de la bêche. Puis, j’ai ajouté un peu d’engrais bio azoté.

Les mini-mottes devront être bien arrosées la veille. Et oui, la plantation provoque un stress, inutile d’en rajouter en les assoiffant.

La plantation

Pour que ce soit plus explicite, je vous ai préparé une vidéo de 3 minutes où je montre comment je fais. ça vaut mieux qu’un grand discours, c’est comme ça que j’ai appris à jardiner en regardant les autres faire. C’est ma première vidéo Unmatinaujardin. Si vous appréciez ce format, ça m’intéresse de le savoir dans les commentaires.

Faut-il parer les feuilles avant de planter ?

D’habitude, je pare les plants, c’est à dire, que je coupe un tiers ou la moitié des feuilles, ça leur permet une meilleure reprise s’il fait chaud. J’ai toujours vu mon père faire ça. Bon là, comme le temps était plutôt frais, je me suis dis que ce n’était pas la peine. Et je pense que cette astuce concerne d’avantage les plants à racines nues.

Laitues à planter en rang
Laitues parées en vue de la plantation sur un précédent repiquage

Faut-il ombrer après la plantation ?

Comme vous l’avez vu dans la vidéo, on arrose largement et abondamment. S’il fait très chaud, il peut être utile de faire un petit abri avec une planche de bois ou des cagettes. Ici je ne l’ai pas fait car il faisait relativement frais.

Faut-il pailler ses laitues ?

C’est préférable pour maintenir le sol. En regardant cette vidéo, vous saurez tout sur le paillage https://www.sikana.tv/fr/nature/soil-fertility/nurture-soil-fertility-mulching . Après avoir vu ça, ça m’a motivée à mettre plus de paillage dans mon potager (et ça tombe bien, j’ai récupéré un stock de paille !)

Autre avantage, cela maintiendra les laitues bien propres. Car l’un des inconvénients des laitues du jardin, c’est qu’elles sont souvent pleines de terre et qu’il faut les nettoyer, les rincer, les rincer, les rincer (c’est rinçant). Parfois je me dis qu’il faut autant d’eau pour cultiver une laitue que pour la nettoyer. Tous les arguments sont donc en faveur du paillage.

 L’entretien de vos petites salades

On soigne l’arrosage, c’est capital. La première semaine, pas question de faire flétrir les laitues juste après leur installation. 5 jours plus tard, chez moi, ça donne ça :

Laitues plantée en rang
Rang de laitues à planter cet automne

Ensuite, des petits binages, des arrosages et un petit paillage et on patiente jusqu’à fin septembre.

Et vous comment plantez-vous vos laitues ? est-ce que vous avez prévu d’en cultiver cet automne et cet hiver ? quelles sont vos variétés préférés ? Dites-le moi dans les commentaires !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share Button

4 réflexions sur « Comment planter des laitues mini-mottes »

  1. Je trouve ton article très complet et intéressant. J’ai fait une tentative à partir de graines que j’avais eu dans la box à planter mais ça n’a pas donné grand chose.
    J’ai bien envie d’essayer à nouveau.

    1. Merci pour le commentaire. Ce n’est pas facile de démarrer des laitues à partir de semis. L’avantage des mini-mottes c’est que tu t’affranchis de la délicate étape du semis et que normalement, ça reprend très bien.

  2. Ha super! Je commence à me renseigner un peu car j’adorerai avoir mon petit potager très prochainement…Je garde tes conseils sous la main! Et je vais explorer ton blog du coup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *