Premier semis de printemps au potager, c’est parti !

Dans cet article vous serez gâtés pour fêter l’arrivée du printemps. Je vous présente mon carnet de jardinage pour 2018, ou plutôt mon tableau – que je vous offre en printable gratuit ! et je vous montre ce que j’ai semé, avec un focus en vidéo sur le semis de tomates.

Potager : c’est parti pour les premières cultures de printemps !

Bonjour les ami-es du jardin !

Le printemps pointe le bout de son nez et je suis sûre que vous avez la grelinette qui gratte, le plantoir qui démange, et les graines, depuis leur sachet, qui vous sussurent « sème-moi »…

Je vous fais découvrir dans cet article mes premiers semis et cultures de printemps, sous la serre et à la maison. Je vous fais découvrir mon carnet de plantations et comment je compte planifier et prendre note de ce qui se passe en 2018 dans mon jardin potager.

la serre en hiver

Comme j’ai la bougeotte du printemps et que je suis très contente de voir que vous êtes de plus en plus nombreux à visiter le blog (et que j’espère que vous n’êtes pas que des robots spammeurs), je vous prépare en BONUS !

Un « printable » rien que pour vous. Un tableau qui vous permettra de noter vos cultures au potager et qui vous aidera j’espère à vous organiser dans votre potager pour cette année et les suivantes.

printable gratuit : un tableau pour suivre ses cultures du potager

Le carnet de jardin : on note tout pour se souvenir d’une année sur l’autre

Après avoir testé les agendas et les carnets de jardiniers (notamment, le bullet journal), ce que j’ai le mieux réussi à suivre cette année, c’est ce tableau :

mon calendrier des cultures sur mon bullet-journal

J’en suis donc arrivée à la conclusion que c’était ce qui me correspondait le mieux. Alors bien sûr, avec ce système, je ne vais TOUT noter ce qui se passe dans mon jardin. Est-ce qu’il a plu, s’il a fait sec ? si tel plante à crevé ou telle autre a prospéré au-delà de mes espérances les plus folles ? En y réfléchissant, je n’ai jamais réussi à noter tout ça. Très sincèrement, remplir un tableau, c’est le maximum que je puisse faire.

Ceci dit, ce tableau est personnalisable à l’infini, puisqu’on peut très bien rajouter une ligne pour la tendance météo de la semaine. Par contre, pour le suivi du calendrier lunaire, ce sera plus compliqué puisque ça se passe au jour le jour.

Jardiner, c’est prévoir. Mon carnet pour 2018

Et voilà les informations minimales dont j’ai besoin pour y arriver :

  • savoir ce que je vais planter / semer,
  • savoir comment ça va s’enchainer,
  • avoir une vue sur la rotation des cultures,

Toujours sur le bujo, j’ai une double-page consacrée à la rotation des cultures sur chaque planche du potager :

Sur ce carnet, je note l'enchainement des cultures sur chaque planche du potager

Détail du carnet de culture

Pour 2018, j’ai laissé tombé les pages de mon bujo pour revenir sur la page A4 de mon grand cahier du jardin. Je garde le même système : un tableau à la semaine. Et cette fois, je l’ai divisé mon tableau en autant de planches que j’ai dans le jardin et ça donne ça :

Le printable BONUS pour suivre votre potager :

Je me suis largement inspirée de ce tableau pour vous concocter un « printable » qui vous permettra à votre tour de noter les enchainements des cultures.

printable gratuit : un tableau pour suivre ses cultures du potager

Utilisation du printable

Il s’agit d’un format A4. L’année est divisée en mois et semaines. Je vous conseille de regrouper les plantations par zones de votre potager ou d’utiliser une page pour chaque zone. Vous notez sur chaque ligne ce que vous plantez, ou semez, récoltez.

Dans la photo ci-dessus, j’ai essayé de reconstitué une partie de mon année 2017 pour l’exemple. On y voit que j’ai semé des pois ‘Douce Provence’ semaine 6, qu’ils ont germé semaine 9 et que j’ai commencé à les récolter fin mai. On voit aussi que j’ai pu enchainer avec une culture de courgettes, préalablement semées en godets.

printable gratuit : un tableau pour suivre ses cultures du potager

printable gratuit : un tableau pour suivre ses cultures du potager

 

Je trouve ça très pratique car on voit clairement le temps que prennent chaque étape et comment les plantations vont s’enchainer.

Vous pourvez télécharger ce printable ici et dans la cabane à outils. Enjoy ! Je suis vraiment curieuse de voir comment vous l’aurez utilisé.

Mais alors, qu’est-ce que j’ai semé ?

Assez parlé des carnets ! passons à l’action. Comme dirait Chéri Jardinier, le jardin, ça ne se fait pas le nez dans les bouquins.

Dans la serre

J’ai commencé la saison 2018 par des cultures hâtées sous serre (on se croirait dans un vieux bouquin de jardinage…) Car il faut dire que dès le mois de février, au moindre rayon de soleil, la température grimpe dans la serre.

culture de laitues batavia dans la serre au mois de février
culture de laitues batavia dans la serre au mois de février

Maintenant qu’elle est montée ET aménagée au mieux, on va essayer d’en profiter :

  • Semis de laitues ‘Gotte d’Or’ qu’on trouve aussi sous l’appelation ‘Gotte Dorée’ : des laitues précoces et bien adaptée aux conditions de culture parfois confinées qu’on rencontre sous serre. En d’autres termes, elles ne devraient pas pourrir,
  • Semis de roquette (vous connaissez mon amour immodéré pour cette herbe délicieuse),
  • Plantation de batavias dans la serre, qui devraient se développer avant les semis de ‘Gotte d’or’.

Focus sur le semis de tomate à la maison

Des Tomates ‘Reine des hâtives’, semences bio commandées à la Ferme de Sainte Marthe l’année dernière. Je les sème à la maison, au chaud, dans le but de les installer dans la serre début avril. Je vous tiendrai au courant pour les récoltes.

Le matériel

  • des godets propres rempli de terreau à semis, bien humidifié, mais pas détrempé
  • des graines de Tomates,
  • des étiquettes et un crayon,

J’insiste pour le terreau à semis, ce n’est pas un gadget, c’est un vrai plus.

J’ai semé 10 graines. Je devrais obtenir 10 plants, car ça germe très bien. J’ai prévu d’en mettre 4 dans la serre. Mais on est jamais trop prudent et ça me permettra de sélectionner les plus vigoureux. Car dans une potée, j’ai remarqué qu’il y en avait toujours des plus maigrichons que d’autres, c’est comme dans une fratrie.

Entretien et soins

On va poser délicatement les graines sur le terreau, puis on va les enfoncer délicatement à quelques millimètres, avec l’aide d’une étiquette ou du crayon. Puis on va conserver ça à 18-20°C en veillant à ce que ce soit toujours légèrement humide mais pas détrempé. Si besoin, un petit coup de vapo et ça suffit.

Vous vous souvenez quand vous faisiez germer des graines de lentilles dans du coton quand vous étiez enfant ? Et bien là, c’est pareil, avec du terreau et des graines de tomates.

Déposer les graines de tomates sur le terreau humide
Déposer les graines de tomates sur le terreau humide

Déposer les graines de tomates sur le terreau humideExplications en vidéo

Ensuite, l’idéal et de mettre tout ça dans un sac en plastique blanc à 18-20°C. Mais je n’en ai plus à la maison depuis qu’on fait du zéro-déchets… ou bien de mettre ça dans une mini-serre, près de la fenêtre. Les tomates germent en 10 jours maximum.

Une fois qu’elles ont germé, on va les sortir de leur sac pour éviter toute pourriture. Ensuite, il faudra procéder au repiquage pour faire forcir les plans (décidément, je parle vraiment comme un vieux livre de jardinage…)

Et vous ? quelles cultures avez-vous déjà commencé ? dites-le moi dans les commentaires ?
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *