Routine nature au milieu des arbres : rencontre avec Slow and Cute

Une routine nature et minimaliste au milieu des arbres : rencontre avec Marie du blog Slow and Cute

Illustration routine au milieu des arbres : Slow and Cute x Unmatinaujardin

Bonjour à tous,

Il y a quelques temps, Marie s’est lancé un défi « slow » qui consiste, pendant un mois, à se promener chaque jour 15 minutes au moins dans un parc/forêt/jardin : l’idée c’est d’être entourée d’arbre et de respirer. On en parle ensemble dans cet entretien.

Routine nature et slow au milieu des arbres

Une belle rencontre : Marie du blog Slow and Cute

Aujourd’hui, je voulais vous parler de Marie. Nous nous sommes rencontrées non pas dans une forêt mais sur un groupe Facebook de blogueuses. Marie habite à Montréal et elle nous raconte avec humour et finesse ses expériences slow, minimaliste et zéro déchets sur son blog Slow and cute, sans jamais nous faire culpabiliser de ne pas encore avoir mis tout ça en pratique et j’adore son blog !

balade en forêt et ruisseau
Rien de tel qu’une balade en forêt – Unmatinaujardin.fr

En quoi consiste cette nouvelle routine et ce défi ?

Suivre ce défi et en discuter avec Marie m’a tout de suite enthousiasmée car je partage l’idée qu’être au grand air et au contact des plantes et de la nature que ce soit pour jardiner ou pour se promener est très bénéfique. D’ailleurs, mon bureau est rempli de plantes vertes, et aux beaux jours visiter mon jardin est souvent l’une des premières choses que je fais pour décompresser en rentrant du travail.

Cet article est l'occasion d'un entretien avec Marie, qui nous livre des détails sur son défi "slow" et les bienfaits qu'elle en a retiré

Marie nous raconte :

  • « Bonjour Marie, merci d’accepter de nous parler de ton défi slow « 15 minutes par jour au milieu des arbres ». Peux-tu nous raconter comment t’es venue l’idée de ce challenge ?

Avec grand plaisir! Pour être tout à fait transparente (comme d’habitude), le défi m’est apparu nécessaire! Je m’explique: Mini-moi (mon fils de 4 ans) est parti une semaine avec mes beaux parents en vacances à 4h de route de Montréal. Un an d’expatriation et on vit en vase clos. J’ai donc plutôt mal supporté la séparation qui auparavant (en France) se faisait avec aisance. J’ai rapidement été submergée par mes émotions et mes angoisses. Et venant de déménager près d’un parc (magnifique), je me suis dit « il faut qu’à chaque jour, j’aille faire un tour au parc, ça va me redonner la pêche! » Un an auparavant, au musée de l’environnement, je m’étais arrêtée sur une photo magnifique. En légende, la sylvothérapie était abordée (grosso modo: les promenades en forêt auraient de nombreux bienfaits sur la santé). Voilà comment mon défi est né! Et au retour de mon fils, je décide de lancer le défi Facebook.

Des balades au parc et en famille pour Marie de Slow and Cute
Des balades au parc et en famille pour Marie de Slow and Cute (photo Slow and Cute)
  • Tu habites à Montréal, c’est une grande ville, concrètement comment et où tes sorties nature se déroulaient-elles ? J’ai vu qu’une partie des escapades se faisaient en famille, quelles étaient vos activités ?

Effectivement, j’habite Montréal ! À noter que depuis 2 mois, je dispose d’un jardin et ça me change la vie. Je passe ma vie dehors. Pour le défi slow, je m’astreignais à me sortir de mon jardin car un érable c’est bien mais pas suffisant ! Alors, comme j’habite à côté d’un parc j’en ai énormément profité. J’ai aussi fait des balades en forêt notamment durant quelques weekend et mes vacances. La plupart de mes escapades se faisaient seule car j’aime ça m’octroyer ces moments en nature seule et en conscience. Et pour celle en famille, c’était simple balade à pieds ou en vélo, mais également des moments aux modules de jeux (au cœur du parc). Ou encore des pique-niques! Des spectacles en plein air, le cour de soccer de mon fils en plein milieu du parc… Bref, les occasions en or, j’en ai bien conscience !

Slowandcute : balade à vélo
Une balade à vélo (photo Slow and Cute)
  • Est-ce que tu as eu du mal à convaincre ton mari et ton fils ou bien ont-il tout de suite adopté l’idée ?

On aime ça sortir mon conjoint et moi. Tout le temps, partout et par tous les temps ! De fait, mon fils est pareil ! On travaille sur le « se poser un peu à la maison » chez nous 🙂

Sortie en famille au Parc. Slow and Cute
Jour 22 du défi : sortie en famille au parc, c’est Slow and Cute
  • Est-ce que tu as eu des moments de découragements ? des échecs ? des difficultés ? des moments où tu n’as pas réussi à faire ta promenade nature du jour ?

Oui! J’ai eu quelques jours (3/4 je pense) où je n’ai pas réussi à faire cette balade. Et honnêtement, je n’étais pas contente après moi. Donc au défi slow s’est ajouté les défis bienveillance envers moi-même et lâché-prise. Et il y a des jours où j’ai eu de la difficulté à partir pour cette balade. Concrêtement, c’était les jours où je cumulais journée chargée et grosse charge mentale! Mais dans l’ensemble, je suis plutôt très satisfaite et je dois dire que les difficultés se sont faites sentir sur la fin car je gèrais beaucoup de chose à la fois. D’où l’intérêt d’une vie plus slow et d ‘adopter le minimalisme…

  • Qu’est-ce que le contact des arbres t’ont apporté ?

De la sérénité, de l’apaisement, un sentiment de retour aux sources, un rapprochement avec la nature et par la même un rapprochement avec l’essence même de la vie. Ça m’a aidée à me recentrer, à me poser. À l’occasion de ce défi, je me suis exercée à la pleine conscience. Être en conscience, c’est tellement magique. Et j’avais perdu cela pendant tellement longtemps! « Se balader dans le parc en conscience, écouter, sentir, regarder, fermer les yeux… » Parce que j’ai honte de rien, j’aimerai ça prendre un arbre dans la bras prochainement 🙂

balade en automne
photo Unmatinaujardin
  • N’ai honte de rien ! il m’arrive de parler aux arbres. Je les remercie pour l’ombre ou les fruits qu’ils nous donnent. Il m’arrive aussi de parler à mes plantes vertes ou du potager : je leur demande si elles vont bien.
  • Sur ton blog tu nous racontes combien il est important pour toi d’adopter une vie plus calme, plus slow (mais pas moins intense). Et que penses-tu du jardinage ? Peut-il s’intégrer dans une démarche pour ralentir sa vie ?

Oh la la! Que oui ! Cette activité me semble plus qu’une activité slow! À la fois, pour le côté « toucher la terre », se reconnecter à elle que pour le côté zéro déchet/bio. J’ai participé à un atelier sur la permaculture cet été. Je n’ai clairement pas eu le temps de m’y mettre cette année et autant te dire qu’ici les jardins vont déjà bientôt fermer boutique (l’hiver s’en vient, après l’automne oui mais il s’en vient!) mais je travaille le sujet en attendant. L’idée même d’avoir un jardin en permaculture dans les années à venir me fait rêver. Sans parler d’autosuffisance, j’aimerai me suffire « un peu » déjà 🙂

  • Je suis impressionnée, tu as l’ai déjà mordue de jardinage ! à ce sujet, j’ai écrit un article sur le lien entre jardinage et zéro déchets et tu peux aussi te documenter ici sur la permaculture.
  • Est-ce que ces sorties natures sont intégrées désormais dans ta routine quotidienne ? Le pari est-il remporté pour toi ?

Honnêtement, pas encore. Après le défi, je suis partie en vacances donc cela a été quasi quotidien même un défi en immersion! Mais depuis mon retour, je me suis faite rattraper par le quotidien et l’organisation de la rentrée. Je sais que mon entretien avec toi est un marqueur pour reprendre les choses en mains. Je compte bien l’intégrer à ma vie quotidiennement avec beaucoup de bienveillance envers moi-même! Et toi? 🙂

Ouh la la, je ne veux pas te mettre la pression. Et bien je partage avec toi l’idée que la proximité de la nature nous apporte des choses positives. Nous habitons près d’une région de moyenne montagne où il très agréable de randonner. J’aimerais faire une rando/pique-nique avec les enfants chaque mois. L’automne approche, on va voir si on arrive à s’y tenir. » Pour l’instant c’est mal parti, mais j’espère qu’on y arrivera.

Se promener en forêt : une activité idéale pour l’automne

Avec l’automne qui approche on a envie de prolonger les activités de plein-air avant les grands froids. Une randonnée en forêt, au milieu des arbres où l’on peut sentir l’odeur des sous-bois et des champignons, nos pas rythmés par le bruit des feuilles mortes, voilà de quoi combler nos envies de nature.

rando secteur gimel Pilat
rando en forêt pour Unmatinaujardin

Encore merci Marie pour cette belle rencontre. Si vous êtes intéressés par le minimalisme, le bio et le zéro-déchets, je vous encourage à visiter le blog de Marie Slow and Cute . On y trouve plein d’exemples et d’expériences pour vous mettre à une vie plus calme, plus minimaliste mais non moins intense et fun.

Et vous quel est votre moment préféré au jardin ou dans la nature ? avez-vous une routine nature ? Racontez-nous dans les commentaires !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share Button

4 réflexions sur « Routine nature au milieu des arbres : rencontre avec Slow and Cute »

  1. Je marche le matin pour des questions de forme physique, je précise que j’habite à la campagne avec bcp de chemins, de champs et de vignes. Je me motive en prenant des photos, mais j’avoue que je ne vais pas directement en forêt toute seule, j’ai trop les chocottes, ou peut-être que je regarde trop la TV mdr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *